Elias Sanbar - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10h à 12h et de 14h30 à 19h30 ; fermé dimanche, lundi et mardi matin.
Accueil du site > Les auteurs > Elias Sanbar

Elias Sanbar

(Haïfa 1947 — ) Historien, poète et essayiste palestinien. Il vit en France depuis 1969. Longtemps rédacteur en chef de la Revue d études palestiniennes, il est l ambassadeur de Palestine à l Unesco.Il est l auteur de Le bien des absents (Actes Sud, 2002), Figures du Palestinien (Gallimard, 2004) et Être arabe (avec Farouk Mardam-Bey, Sindbad-Actes Sud, 2005).

10 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 11 17,5 144 p. Le bien des absents T Sanbar Elias témoignage Palestine 2002 30/09/02 9782742739677 Actes Sud Babel Littérature -poches 6,60 € 6.60 sur commande ?
AA AA
Exilé de sa patrie palestinienne avant même d’y avoir vécu, Elias Sanbar ne cède pas aux illusions de la nostalgie. II donne plutôt à voir, dans un miroitement d’épisodes aux tonalités changeantes, l’immatérielle présence d’une Palestine ressentie "du dehors". Une maison à Haïfa qu’il faut fuir dans la peur – la même maison qui s’entrouvre, cinquante ans plus tard, désormais devenue "bien des absents"... Les dieux lares de l’expatrié seront tour à tour une armoire, des combattants défunts, des sympathisants et poètes essentiels, ou de très emblématiques Indiens du Far West. Dans ce kaléidoscope de choses vues, d’expériences presque indicibles et d’anecdotes douces-amères, jamais Elias Sanbar n’abandonne le sens de l’humour, ni le pays où naquit son peuple jeté aux quatre vents.
x 11,5 21,7 68 p. Comme des fleurs d’amandier ou plus loin (poèmes) T Darwich Mahmoud et Sanbar Elias poésie Palestine 2007 31/08/07 9782742770175 Actes Sud Littérature -poésie 18,30 € 18.30 actuellement indisponible
AA AA

Le dernier recueil du poète palestinien est composé, pour l’essentiel, de pièces courtes qui célèbrent sous une forme immédiatement accessible et pourtant savante les choses simples de la vie.


Traduit de l’ arabe (Palestine) par Elias SANBAR

x 11,5 21,7 120 p. Ne t’excuse pas T Darwich Mahmoud et Sanbar Elias poésie Palestine 2006 31/01/06 9782742759088 Actes Sud Littérature -poésie 18,50 € 18.5 sur commande ?
AA AA

Ne t’excuse pas

Rien que la lumière.
Je n’ai arrêté mon cheval
que pour cueillir une rose rouge
dans le jardin d’une Cananéenne
qui a séduit mon cheval
et s’est retranchée dans la lumière :
“N’entre pas, ne sors pas…”
Je ne suis pas entré et je ne suis pas sorti.
Elle a dit : Me vois-tu ?
J’ai murmuré : Il me manque, pour le savoir,
l’écart
entre le voyageur et le chemin,
le chanteur et les chants…
Telle une lettre de l’alphabet,
Jéricho s’est assise dans son nom
et j’ai trébuché dans le mien
à la croisée des sens…
Je suis ce que je serai demain.
Je n’ai arrêté mon cheval
que pour cueillir une rose rouge
dans le jardin d’une Cananéenne
qui a séduit mon cheval
et je suis reparti en quête de mon lieu,
plus haut et plus loin,
encore plus haut, encore plus loin
que mon temps…


Traduit de l’ arabe (Palestine) par Elias SANBAR

x 12,5 17,8 176 p. Les Palestiniens dans le siècle T Sanbar Elias essai Palestine 2007 26/10/07 9782070347056 Gallimard »» Découvertes Gallimard International -Moyen Orient 16,00 € 16.00 manquant sans date
AA AA

« Nous, peuple de Palestine, nous tenons devant vous avec toute notre douleur, notre fierté et notre attente, car nous portons depuis longtemps un vif désir de paix et un rêve de justice et de liberté. » Malgré l’espoir suscité par les accords de paix en 1993, l’avenir du peuple palestinien semble encore compromis. Un peuple qui partageait la vie quotidienne des autres peuples arabes s’est trouvé, avec l’aventure sioniste, privé de sa terre, disséminé, forcé à l’exil et aux camps, jusqu’à devenir pure absence. De la déclaration Balfour à la disparition de Yasser Arafat, en passant par les révoltes des années trente, la guerre de 1948, la création de leurs mouvements de résistance, les guerres israélo-arabes, les massacres de la première puis de la seconde Intifada, les Palestiniens ont montré une remarquable obstination à ne pas disparaître.

Elias Sanbar, enfant réfugié en 1948, aujourd’hui écrivain et diplomate, retrace ce long et douloureux « retour », celui des siens.

x 14,5 22 208 p. Palestine, le pays à venir T Sanbar Elias essai Palestine 1996 15/05/96 9782879290959 L’Olivier »» International -Moyen Orient 14,70 € 14.70 présent à Plume(s)
AA AA

Ce livre est celui d’un voyage en Palestine et en Israël.

Exilé avec les siens en 1948, à l’âge d’un an, l’auteur revient pour la première fois chez lui, après quarante-six ans d’absence.

Sa vie, comme celle de milliers d’autres Palestiniens, se confond alors avec l’histoire d’un conflit littéralement interminable.

Les négociations de paix ont apporté l’espoir. Il incombe désormais aux peuples concernés d’aborder les éléments les plus douloureux du déni mutuel qui, depuis un siècle, les oppose.

Intervenant à une date cruciale, celle de la tenue des premières élections palestiniennes de l’Histoire, et de l’émergence difficile de l’État palestinien, cet ouvrage analyse la riche et complexe réalité d’aujourd’hui. En l’éclairant de l’héritage du passé pour tenter de déchiffrer les enjeux de demain : ceux d’une paix véritable.

x 14,5 18,5 160 p. Israël-Palestine : Le défi binational T Sanbar Elias et Warschawski Michel essai Palestine, Israël 2001 13/03/01 9782845970182 Textuel International -Moyen Orient 17,10 € 17.10 sur commande ?
AA AA
Menacée d’implosion, la société israélienne est entraînée dans une tragique fuite en avant. Michel Warschawski critique ce qui mine à ses yeux le processus de paix : la philosophie de la séparation. Une forme d’apartheid qui ne dit pas son nom. Nourri d’une longue expérience quotidienne de la réalité israélienne et d’une compréhension de l’évolution des mentalités à laquelle contribue notamment le travail des « nouveaux historiens » israéliens, ce livre constitue l’un des plus beaux plaidoyers pour la paix et l’égalité des droits dans une perspective plurinationale. « Si engagé, actif, impliqué soit-il, Michel Warschawski m’est apparu dès notre première rencontre comme habité d’une sérénité intérieure que l’on “entend” à la lecture de ces pages. » Élias Sanbar.
x 13 20 481 p. Dictionnaire amoureux de la Palestine T Sanbar Elias essai Palestine 2010 15/04/10 9782259209434 Plon Littérature 25,00 € 25.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
La Palestine n’est pas une terre vierge, encore moins une terra incognita. Son histoire est une longue série de conquêtes et de reconquêtes, abouties parfois, rêvées le plus souvent. Ce dictionnaire amoureux est l’ouvrage d’une diaspora.
x 12,5 19 327 p. Notre France T Sanbar Elias, Plenel Edwy et Mardam-Bey Farouk politique, France 2011 05/10/11 9782330000578 Actes Sud Sindbad Politique et société 20,30 € 20.30 manquant sans date
AA AA

A travers cette conversation transcrite, les trois auteurs — dont deux ne sont pas français de naissance mais qui se retrouvent avec des papiers d’identité qui leur assignent un pays, la France —, se proposent de définir le rapport que chacun d’eux entretient avec ce pays, son histoire, sa géographie, sa société, sa vie politique, sa culture … Au passage sont ainsi concrètement abordés des problèmes brûlants comme l’immigration et le multiculturalisme, l’intégration et l’assimilation, la laïcité et la citoyenneté … L’idée de la longue conversation transcrite dans ce livre est née au moment où le gouvernement français a lancé le faux débat sur « l’identité nationale ».

Faux débat parce qu’il partait d’une vision crispée de l’identité, qui se prévalait de l’inquiétude, voire parfois de la peur panique, de ce qui pourrait advenir de la France et des Français dans un monde en mouvement qui bouscule les vieux repères comme jamais auparavant. Les trois auteurs, dont deux ne sont pas français de naissance mais qui se retrouvent avec des papiers d’identité qui leur assignent un pays, la France, se proposent de définir le rapport que chacun d’eux entretient avec ce pays, son histoire, sa géographie, sa société, sa vie politique, sa culture … S’estimant passeurs, ils expliquent pourquoi et comment ils sont eux-mêmes passés d’un pays à un autre, d’où ils sont venus, l’idée qu’ils avaient de la France avant de s’y installer, leurs cheminements depuis leur arrivée, les événements et les rencontres qui ont fait d’eux ce qu’ils sont devenus aujourd’hui.

Tout au long de cette conversation, les propos ne sont jamais purement intellectuels mais combinent expérience vécue et réflexion. Au passage sont ainsi concrètement abordés des problèmes brûlants comme l’immigration et le multiculturalisme, l’intégration et l’assimilation, la laïcité et la citoyenneté … Pour terminer sur cette question : comment trouver un imaginaire commun de l’ici et de l’ailleurs, du plus proche et du plus lointain ?

x 14 20,5 188 p. Le Rescapé et l’Exilé - Israël-Palestine une exigence de justice
 Israël-Palestine une exigence de justice
T
Sanbar Elias et Hessel Stéphane essai Palestine, Israël 2012 01/03/12 9782359490596 Don Quichotte Non Fiction International -Moyen Orient 16,20 € 16.20 présent à Plume(s)
AA AA
Hommes de culture férus de poésie, Stéphane Hessel et Elias Sanbar débordent dans ce livre le cadre strictement politique de la question palestinienne et du conflit israélo-arabe pour proposer une vision humaniste de l’avenir.

Que peut-on dire de nouveau sur un conflit de plus de cinquante ans, dont les paramètres de solution sont aujourd’hui connus par la communauté internationale ? MM. Hessel et Sanbar se sont accordés sur une démarche originale : retracer et analyser le cours des événements qui ont conduit à l’actuelle impasse et s’interroger sur le rapport entre légalité internationale et justice historique.

Tous deux reviennent, au cours de leur échange, et dans le même souci de combiner témoignages et réflexions, sur les grandes dates du conflit.

Elias Sanbar, né à Haïfa en 1947, s’est aussitôt retrouvé sur les routes de l’exil. Il parle du sentiment d’incompréhension et d’injustice qu’il partage avec son peuple.

Stéphane Hessel, ancien résistant et déporté à Buchenwald, était diplomate à l’ONU lors de la création d’Israël, à laquelle il était favorable.
Il avoue avoir des réserves depuis la guerre des Six Jours, où Israël ne peut plus justifier ses attaques par la légitime défense. Il pointe du doigt l’impunité du pays qui, en continuant la colonisation malgré les traités de paix, se place dans l’illégalité par rapport au droit international. Plus tard, ce sont ses liens avec des oligarchies financières du monde entier qui l’indignent.

En analysant les causes du conflit et les éléments qui ont empêché les négociations d’aboutir, MM. Hessel et Sanbar parviennent encore à trouver des raisons d’espérer. Sur la possibilité même d’un Etat palestinien, ils posent comme préalable le retrait des colonies en Cisjordanie.

Ils préconisent de former une région forte, où Israël et la future Palestine pourraient vivre ensemble sereinement.

Stéphane Hessel, lui, en appelle au réveil du peuple israélien, dans la lignée du printemps arabe. Les auteurs finissent par sortir le conflit de son caractère exceptionnel de bataille pour une terre sainte, trop lourd à porter, et prônent un retour à la banalité, condition sine qua non de la fin de l’impunité israélienne.

x 11 19 98 p. La Palestine expliquée à tout le monde T Sanbar Elias doc Palestine 2013 03/10/13 9782021120684 Seuil Explique A International -Moyen Orient 8,00 € 8.00 présent à Plume(s)
AA AA

C’est un destin exceptionnel que celui de la Palestine : elle est à la fois le centre du monde et le pays impossible, perdu, recouvert par un autre, qui perd son nom, est occupé, dont l’existence même reste incertaine. Centre du monde, la Palestine l’est à double titre : berceau des trois monothéismes universels, elle est sous les feux de son actualité violente, depuis plus de soixante ans, depuis que la création de l’État d’Israël en 1948 l’a vue comme "une terre sans peuple pour un peuple sans terre".

L’histoire de la Palestine contemporaine se souvient de celle des "gens de Terre sainte" mais commence avec "son problème". Et chacun peut sentir plus ou moins confusément que l’équilibre du monde joue là, sur ces quelques milliers de kilomètres carrés à l’Orient de la Méditerranée. À ceux qui disent ne rien y comprendre, à ceux qui trouvent trop compliqué le "conflit israélo-palestinien", Elias Sanbar voudrait répondre en restituant la continuité d’une histoire, depuis le mandat britannique à partir de 1917 jusqu’à aujourd’hui, que tant de commentaires ont souvent faussée ou étouffée.

La Palestine, c’est l’histoire d’un pays absent que les Palestiniens ont emporté dans leur exil. C’est aussi le long combat qu’il leur a fallu mener pour retrouver un nom, une visibilité, une existence enfin. La Palestine d’Elias Sanbar est polychrome, terre de pluralité, des origines et des croyances. À ses yeux, la vouloir monochrome, c’est-à-dire exclusivement juive ou exclusivement musulmane, serait l’anéantir définitivement.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |