masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
Accueil du site > Les auteurs > Tiqqun

Tiqqun

Revue philosophique française, fondée en 19991 avec pour but de « recréer les conditions d’une autre communauté ». Elle fut animée par divers écrivains, et, après sa dernière publication en septembre 2001, Tiqqun est devenu un courant de pensée ayant inspiré plusieurs ouvrages. La revue a été l’objet d’un certain intérêt dans les médias en novembre 20081 après l’arrestation de Julien Coupat, l’un de ses fondateurs.

Le Tiqqun est aussi un concept philosophique, éponyme de la revue dans laquelle il a été développé.

Tiqqun est également le nom sous lequel ont été publiés plusieurs livres reprenant des textes de la revue, pour désigner, si ce n’est leur auteur collectif, du moins « un point de l’esprit d’où ces écrits émanent ».

Selon Mehdi Belhaj Kacem, la revue se serait dissoute à Venise en 2001 à la suite des attentats du 11 septembre.

Source : Wikipedia


3 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 11 17 150 p. Théorie du Bloom T Tiqqun essai 2016 01/06/16 9782913372399 La Fabrique LA FABRIQUE Littérature -poches 10,20 € 10.20 présent à Plume(s)
AA AA

Lettre à l’éditeur

Contre toute apparence, il ne s’agit pas d’un livre, mais d’un virus éditorial.

Le Livre, en tant qu’il se tenait face à son lecteur dans la même feinte complétude, dans la même suffisance close que le Sujet classique devant ses semblables, est, non moins que la figure classique de l’ »Homme », une forme morte.

La fin d’une institution s’éprouve toujours dans la fin d’une illusion. Et c’est aussi bien le contenu de vérité en vertu duquel cette chose passée est déterminée comme mensonge qui apparaît alors. Que, par delà leur caractère de clôture, les grands livres n’aient jamais cessé d’être ceux qui parvenaient à créer une communauté ; qu’en d’autres termes, le Livre ait toujours eu son existence hors de soi, voilà qui ne fut admis qu’à une date somme toute assez récente. Il paraît même que camperait encore quelque part sur la rive gauche de la Seine une certaine tribu, une communauté du Livre, qui trouve dans cette doctrine tous les éléments d’une hérésie.

Tu es bien placé pour constater que la fin du Livre ne signifie pas sa brutale disparition de la circulation sociale, mais au contraire son absolue prolifération. Le foisonnemenrt quantitatif du Livre n’est qu’un aspect de sa présente vocation au néant, tout comme sa consommation balnéaire et le pilon, qui en sont deux autres.

Dans cette phase, il y a donc certes encore des livres, mais ils ne sont plus là que pour abriter l’action corrosive de VIRUS ÉDITORIAUX. Le virus éditorial expose le principe d’incomplétude, l’insuffisance fondamentale qui est à la base de l’objet publié. Il se cale par les mentions les plus explicites, par les indications les plus grossièrementr pratiques -adresse, contact, etc-, dans la perspective de réaliser la communauté qui lui manque, la communauté encore virtuelle de ses lecteurs véritables. Il se place en un coup, le lecteur dans une position telle que son portrait ne soit plus tenable, telle du moins que son retrait ne peut plus être neutre. C’est dans ce sens-là que nous efflanquerons, aiguiserons, préciseront la Théorie du Bloom.

x 13 20 197 p. Contributions à la guerre en cours T Tiqqun essai 2009 23/04/09 9782913372931 La Fabrique LA FABRIQUE Politique et société 12,20 € 12.20 présent à Plume(s)
AA AA

Comme les bureaucrates syndicaux n’ont rien tant à craindre que l’émancipation effective des travailleurs, les intellectuels n’ont de pire ennemi que le vrai, qui les met au chômage. Leur fonction, de nos jours, est plutôt d’accompagner de leur bavardage la "création d’événement" - comme le "11 septembre" ou à présent "la crise" - par quoi l’Empire justifie la mise en place accélérée de ses dispositifs planétaires.

Il y a, naturellement, un autre usage de l’intelligence. On en reconnaît les productions sans peine : l’époque les honore de son silence blessé. Nul n’a songé à flatter "Tiqqun" - et surtout pas ses propres partisans - d’avoir saisi avec une si prémonitoire lucidité la physionomie de ce temps, ses lignes de force et ses points de faiblesse. Avoir raison est peu de chose. Le tout est d’agir en conséquence.

Or c’est bien ce qui fait de "Tiqqun" , depuis dix ans, tout autre chose qu’une revue - à la parution assez erratique en apparence pour qu’on la croie défunte : une pièce dans un plan de consistance qui n’a cessé de se déployer, en extension, en profondeur et en intensité. Que des vies se soient liées à ce qui a été reconnu là pour vrai est une injure suffisante au cynisme régnant pour que l’ON vous traite, dès lors, en "terroriste".

x 13 20 399 p. Tout a failli, vive le communisme ! T Tiqqun 2009 11/09/09 9782913372993 La Fabrique LA FABRIQUE Politique et société 15,30 € 15.30 actuellement indisponible
AA AA

La question communiste ne revient pas : elle ne nous a jamais quittés. C’est l’homme occidental lui-même qui la porte partout, en portant partout sa folie d’appropriation. "Communisme" est le nom du possible qui s’ouvre chaque fois et en tout lieu où l’appropriation échoue - sur une grève sauvage, une planète ravagée ou un féminisme extatique. C’est dire si le sentiment de désastre qui nous hante naît d’abord de la difficulté que nous éprouvons à trouver le passage, à forger le langage, à embrasser le dénuement d’où nous parviendrons à saisir une tout autre possibilité d’existence.

C’est dire si le communisme est peu affaire d’hypothèse ou d’Idée, mais une question terriblement pratique, essentiellement locale, parfaitement sensible. Les textes rassemblés dans ce volume, et tout le travail de Tiqqun, ne font qu’explorer cette dimension de l’expérience que nous devinons tous sans savoir l’habiter. "La solution au problème que tu vois dans la vie est une façon de vivre qui fasse disparaître le problème".


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |