Celse - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques sites qui méritent le voyage ...

  • Petites perspectives illustrées : Bibliothèque collective de critique sociale, 1 rue Pasteur 12100 Millau ; ouvert le vendredi de 10h30 à 13h.
  • la boutique en ligne d’EnVies EnJeux
  • 36 rue des Lilas : chambres et tables d’hôtes à Millau, chez Eveline et Jean-Michel.
  • La libraithèque ’le droit à la paresse’, librairie et bibliothèque associative et militante, une adresse indispensable dans le Lot.
  • Le pas de côté une librairie - bistrot à Béziers a dû fermer, hélas ...
  • Naturellement Simples Produits naturels à base de plantes
  • Le Lieu-Dit à Saint Affrique, librairie-café-resto-..., lieu de rencontres incontournable, n’a pas (encore) de site internet : 5 rue de l’industrie / 05 65 99 38 42 ; voir aussi sur le site de Plume(s) : Le Lieu-Dit.
  • L’essentiel librairie — épicerie bio — tartinerie à Marciac (Gers)
  • Construire un monde solidaire
  • Radio-Larzac celle que vous entendez fréquemment à Plume(s) - à moins que ce ne soit :
  • Radio Saint-Affrique
  • Association E.V.E. : écomobilité et voyage écologique.
  • Plume(s) est affiliée au site Place des Libraires ,
  • et aussi au site lalibrairie.com (réseau de 2500 — début 2017 — points libraires sur le territoire français), sur lequel vous pouvez commander un livre et le régler en ligne, puis le récupérer à Plume(s).
  • EnVies EnJeux est la continuité d’Alter’Educ, dans son approche comme dans sa volonté de fonctionner collectivement. Cette équipe, constituée de bénévoles passionné-e-s, dispose depuis septembre 2012 de deux antennes : une à Millau et l’autre à Aubagne.
  • Enercoop, notre fournisseur d’électricité réellement écolo.
Accueil du site > Les auteurs > Celse

Celse

Philosophe romain du IIe siècle écrivant en langue grecque, est l’auteur d’un ouvrage analytique et articulé, Discours véritable (en grec ancien : Λόγος Ἀληθής), rédigé vers 178. Il s’agissait d’un ouvrage où il attaquait le christianisme naissant par les armes du raisonnement et du ridicule. Le texte original est perdu, mais la majeure partie nous est parvenue par les extraits étendus cités par son grand contradicteur Origène dans son ouvrage Contre Celse, réfutation du Discours véritable.

2 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 11,5 17 112 p. Contre les chrétiens T Celse essai religion 2014 06/06/14 9791091896252 Sillage Politique et société -laïcité 9,50 € 9.5 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Contre les chrétiens est un des rares textes antiques hostiles au christianisme qui nous soit parvenu. Écrit en 178, durant le règne de Marc-Aurèle, alors que la communauté chrétienne, malgré les persécutions, gagne en importance, il fait le constat des incompatibilités fondamentales du christianisme et de la pensée païenne.

La création du monde en sept jours, le péché originel, l’obstination des chrétiens à considérer un crucifié comme le fils de Dieu : pour Celse comme pour la majorité de ses contemporains, autant d’extravagances dont il semble incompréhensible qu’elles amènent des foules à braver le martyre.

Celse est un lettré ; c’est un homme cultivé, tolérant. Mais il est effrayé par le sectarisme et l’intransigeance des tenants de cette religion nouvelle, que ni le raisonnement, ni la menace, n’empêcheront finalement de conquérir l’Empire.

x 13,5 20 150 p. Contre les Chrétiens T Celse essai religion 1999 05/03/99 9782859405724 Phébus liberté sur parole Politique et société -laïcité 13,50 € 13.5 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Cioran aimait à dire qu’un chrétien qui n’avait pas lu le petit brûlot de Celse (IIe siècle après J.-C.) était un chrétien qui n’avait pas fait ses preuves. On ne connaît le livre de Celse qu’à travers la réfutation qu’en fit au siècle suivant un apologiste chrétien, Origène, qui le cite quasi in extenso (précisons à toutes fins utiles que ledit Origène, saint docteur de la jeune Église, poussa le fanatisme jusqu’à s’émasculer pour être agréable à Dieu). Celse, esprit tolérant, disciple de Platon, a lu de près les textes chrétiens mais se méfie de tous les intégrismes. Il interpelle ici les disciples du Nazaréen au nom de la raison " grecque ", et leur propose un pacte de conciliation : qu’ils honorent comme ils l’entendent leur Dieu, et même son " divin " fils s’ils y tiennent . mais qu’ils ne cherchent pas à détruire la société " païenne ", qui ne demande qu’à accueillir la diversité du monde. Un discours de sagesse, qui sera peu entendu.

Publié il y a une trentaine d’années dans la fameuse collection " Libertés " fondée par Jean-Jacques Pauvert et Jean-François Revel, ce texte (réédité ici dans l’exemplaire traduction de Louis Rougier) doit être lu, et singulièrement aujourd’hui, pour ce qu’il n’a jamais cessé d’être : un petit précis de tolérance et de largeur d’esprit — et un avertissement lancé à tous les fanatismes qui, sous couvert de religion, fomentent la mise à mort des libertés.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |