Arthur Arnould - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

Quelques sites qui méritent le voyage ...

  • la boutique en ligne d’EnVies EnJeux
  • 36 rue des Lilas : chambres et tables d’hôtes à Millau, chez Eveline et Jean-Michel.
  • La libraithèque ’le droit à la paresse’, librairie et bibliothèque associative et militante, une adresse indispensable dans le Lot.
  • Le pas de côté une librairie - bistrot à Béziers a dû fermer, hélas ...
  • Naturellement Simples Produits naturels à base de plantes
  • Le Lieu-Dit à Saint Affrique, librairie-café-resto-..., lieu de rencontres incontournable, n’a pas (encore) de site internet : 5 rue de l’industrie / 05 65 99 38 42 ; voir aussi sur le site de Plume(s) : Le Lieu-Dit.
  • L’essentiel librairie — épicerie bio — tartinerie à Marciac (Gers)
  • Construire un monde solidaire
  • Radio-Larzac celle que vous entendez fréquemment à Plume(s) - à moins que ce ne soit :
  • Radio Saint-Affrique
  • Association E.V.E. : écomobilité et voyage écologique.
  • Plume(s) est affiliée au site Place des Libraires ,
  • et aussi au site lalibrairie.com (réseau de 2500 — début 2017 — points libraires sur le territoire français), sur lequel vous pouvez commander un livre et le régler en ligne, puis le récupérer à Plume(s).
  • EnVies EnJeux est la continuité d’Alter’Educ, dans son approche comme dans sa volonté de fonctionner collectivement. Cette équipe, constituée de bénévoles passionné-e-s, dispose depuis septembre 2012 de deux antennes : une à Millau et l’autre à Aubagne.
  • Enerccop, notre fournisseur d’électricité réellement écolo.
Accueil du site > Les auteurs > Arthur Arnould

Arthur Arnould

(1833–1895) Connu pour avoir été l’ami de Vallès, il fut d’abord journaliste, il encourut de nombreuses amendes et peines de prison à cause de ses articles contre l’Empire. Après la proclamation de la République, il fut nommé adjoint à la mairie du 4e arrondissement. Le 26 mars 1871, il fut élu au Conseil de la Commune. La collégialité s’avérant difficile à pratiquer en situation de guerre, le Conseil de la Commune se divisa très vite en une Majorité, dont les références étaient la Convention de 1793 et les Jacobins, et une Minorité socialiste dont était Arnould. Lorsque la Majorité fit voter, le 1er mai 1871, la création d’un Comité de Salut public, Arnould s’y opposa et se retira, mais au pire moment, car la situation militaire était devenue intenable. Il réintégra le Conseil de la Commune, mais trop tard, le 21 mai, lorsque les troupes versaillaises entrèrent dans Paris. Il parvint à échapper aux massacres et à s’enfuir en Suisse où il se lia d’amitié avec Bakounine. En 1878, il fit paraître à Bruxelles son Histoire populaire et parlementaire de la Commune de Paris.

1 article
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme



larg.
?
haut.
?
pages
?
titre
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 14 22,5 286 p. Histoire populaire et parlementaire de la Commune de Paris
Notes et souvenirs personnels
T
Arnould Arthur histoire Commune de Paris septembre 2018 9782252041475 Klincksieck Critique de la politique Politique et société -histoire 27,00 € 27 présent à Plume(s)

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |