Hervé Kempf - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
Accueil du site > Les auteurs > Hervé Kempf

Hervé Kempf

(1957 — ) Journaliste spécialiste de l’environnement, essayiste.

Il a suivi des études d’histoire, d’économie, de sciences politiques à Paris. Il travaille à l’émission télévisée Sauve qui veut (France 2). Il collabore à Courrier international , au magazine La Recherche . En 1989, il fonde le journal Reporterre , devenu en 2008 le site de l’écologie, Reporterre.

Depuis 1998, il assurait la chronique Ecologie du quotidien national Le Monde. Mais en septembre 2013, il démissionne de celui-ci car il ne peut y réaliser les reportages qu’il souhaite sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Depuis il se consacre entièrement au site Reporterre.

Il a publié plusieurs essais dans lesquels il relie la crise écologique et la crise sociale, dénonçant le mode de production capitaliste, l’oligarchie et militant pour une repolitisation des enjeux environnementaux.

Il est membre de JNE (Journalistes-Ecrivains pour la nature et l’écologie).

Voir en ligne : https://reporterre.net/Le-site-de-H...


13 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 14,5 21 148 p. Comment les riches détruisent la planète T Kempf Hervé essai écologie 2007 04/01/07 9782020896320 Seuil Politique et société -libéralisme 14,00 € 14.00 épuisé
AA AA

Nous sommes à un moment de l’histoire qui pose un défi radicalement nouveau à l’espèce humaine : pour la première fois, son prodigieux dynamisme se heurte aux limites de la biosphère et met en danger son avenir.

Vivre ce moment signifie que nous devons trouver collectivement les moyens d’orienter différemment cette énergie humaine et cette volonté de progrès. C’est un défi magnifique, mais redoutable. Or, une classe dirigeante prédatrice et cupide, gaspillant ses prébendes, mésusant du pouvoir, fait obstacle au changement de cap qui s’impose urgemment. Elle ne porte aucun projet, n’est animée d’aucun idéal, ne délivre aucune parole mobilisatrice.

Après avoir triomphé du soviétisme, l’idéologie néolibérale ne sait plus que s’autocélébrer. Presque toutes les sphères de pouvoir et d’influence sont soumises à son pseudo-réalisme, qui prétend que toute alternative est impossible et que la seule voie imaginable est celle qui conduit à accroître toujours plus la richesse. Cette représentation du monde n’est pas seulement sinistre, elle est aveugle.

Elle méconnaît la puissance explosive de l’injustice, sous-estime la gravité de l’empoisonnement de la biosphère, promeut l’abaissement des libertés publiques. Elle est indifférente à la dégradation des conditions de vie de la majorité des hommes et des femmes, consent à voir dilapider les chances de survie des générations futures. Pour l’auteur de ces pages incisives et bien informées, on ne résoudra pas la crise écologique sans s’attaquer à la crise sociale concomitante.

Elles sont intimement liées. Ce sont aujourd’hui les riches qui menacent la planète.


Cet ouvrage, épuisé, a été réédité en format poche : Comment les riches détruisent la planète

x 18,5 23 256 p. Gaza
la vie en cage
T
Kempf Hervé et Equer Jérôme reportage guerre, Palestine 2005 31/03/05 9782020790758 Seuil International -Moyen Orient 26,40 € 26.40 présent à Plume(s)
AA AA
Ce reportage réalisé en 2004 sur la tragédie de la bande de Gaza répond à une question simple et toujours oubliée : comment peut - on vivre au quotidien dans un territoire minuscule, surpeuplé et en proie à la guerre ? Fruit de plusieurs séjours prolongés, tant du côté palestinien que de celui des colons israéliens, ce récit et ces photographies jettent un éclairage totalement neuf sur cette « prison à ciel ouvert ». À travers portraits et témoignages, on découvre un lieu vibrant d’animation où chacun cherche avec ténacité à vivre normalement.
x 11 18 320 p. La guerre secrète des OGM T Kempf Hervé essai ogm 2007 31/03/07 9782757804186 Points Points Sciences Politique et société -écologie 9,10 € 9.10 présent à Plume(s)
AA AA

OGM : les trois initiales d’"organisme génétiquement modifié" signalent désormais qu’une technologie nouvelle n’est pas nécessairement accueillie à bras ouverts par une population avide de progrès. Car, comme le montre bien Hervé Kempf dans cette enquête exemplaire, ce sont d’abord les firmes agroalimentaires américaines qui profitent de ce progrès, avant les utilisateurs et les consommateurs du blé, du maïs ou du soja transgéniques.

Face à une question qui ne s’était encore jamais posée, et aux réactions exacerbées des « anti-OGM », la balance judiciaire s’affole, oscillant entre apaisement et sanctions pour l’exemple. La loi, elle, reste muette devant l’incroyable empoignade que se livrent les lobbies de l’industrie et de la politique.

Un scénario haletant dont le dernier chapitre viendra peut-être de l’Est : les OGM ont été boutés hors d’Europe ; envahiront-ils la Chine ?

Journaliste scientifique et écrivain, couvre pour le journal Le Monde les questions de biotechnologie et d’écologie.

x 14 20,5 168 p. Pour sauver la planète, sortez du capitalisme T Kempf Hervé essai écologie 2009 08/01/09 9782020975889 Seuil Politique et société 14,20 € 14.20 présent à Plume(s)
AA AA

Un autre monde est possible, il est indispensable, il est à notre portée. Le capitalisme, après un règne de deux cents ans, s’est métamorphosé en entrant dans une phase mortifère : il génère tout à la fois une crise économique majeure et une crise écologique d’ampleur historique. Pour sauver la planète, il faut sortir du capitalisme, en reconstruisant une société où l’économie n’est pas reine mais outil, où la coopération l’emporte sur la compétition, où le bien commun prévaut sur le profit.

Dans un récit original, l’auteur explique comment le capitalisme a changé de régime depuis les années 1980 et a réussi à imposer son modèle individualiste de comportement, marginalisant les logiques collectives. Pour en sortir, il faut prioritairement se défaire de ce conditionnement psychique. L’oligarchie cherche à détourner l’attention d’un public de plus en plus conscient du désastre imminent en lui faisant croire que la technologie pourrait surmonter l’obstacle.

Cette illusion ne vise qu’à perpétuer le système de domination en vigueur. Comme l’illustre la démonstration ancrée dans la réalité et animée de nombreux reportages, l’avenir n’est pas dans la technologie, mais dans un nouvel agencement des relations sociales. Ce qui fera pencher la balance, c’est la force et la vitesse avec lesquelles nous saurons retrouver l’exigence de la solidarité.

x 11 18 147 p. Comment les riches détruisent la planète T Kempf Hervé essai écologie 2009 08/01/09 9782757812167 Points Politique et société 6,10 € 6.10 remplacé >>(2014)
AA AA

Nous sommes à un moment de l’histoire qui pose un défi radicalement nouveau à l’espèce humaine : pour la première fois, son prodigieux dynamisme se heurte aux limites de la biosphère. Vivre ce moment signifie que nous devons trouver les moyens d’orienter différemment l’énergie humaine. C’est un défi magnifique, mais redoutable. Or une classe dirigeante prédatrice et cupide, gaspillant ses prébendes, mésusant du pouvoir, fait obstacle au changement de cap qui s’impose.

Elle ne porte aucun projet, n’est animée d’aucun idéal, ne délivre aucune parole mobilisatrice. Elle prétend que toute alternative est impossible. Cette représentation du monde méconnaît la puissance explosive de l’injustice, sous-estime la gravité de l’empoisonnement de la biosphère, promeut l’abaissement des libertés publiques. Pour l’auteur de ces pages incisives et bien informées, on ne résoudra pas la crise écologique sans s’attaquer à la crise sociale concomitante.

Elles sont intimement liées. Ce sont aujourd’hui les riches qui menacent la planète.


Edition de poche de Comment les riches détruisent la planète (Seuil, 2007)

x 14 20,5 187 p. Oligarchie, ça suffit. Vive la démocratie T Kempf Hervé roman finance 2011 06/01/11 9782021028881 Seuil L’histoire immédiate Politique et société 14,20 € 14.20 présent à Plume(s)
AA AA

Après Comment les riches détruisent la planète et Pour sauver la planète, sortez du capitalisme, Hervé Kempf achève sa trilogie par un essai dénonçant le pouvoir des riches, ou plutôt des très riches qui se sont emparés des rouages de la démocratie.

Nous croyons encore vivre dans un régime démocratique, mais nous n’en expérimentons en réalité qu’un simulacre : nous sommes conviés aux urnes, mais nous ne sommes plus souverains. Aujourd’hui les « oligarques », financiers, lobbies, industriels, hantent les instances de décision, quand ils n’en font pas ouvertement partie. Ils tiennent les médias, instrument privilégié pour abrutir les citoyens et les maintenir dans leur passivité.

Appuyée sur de nombreux exemples empruntés à toutes les démocraties de par le monde, l’argumentation d’Hervé Kempf est implacable et appelle à un sursaut : et si la vertu redevenait une valeur politique ?

x 14 20,5 154 p. Fin de l’Occident, naissance du monde T Kempf Hervé essai 2013 03/01/13 9782021084634 Seuil Politique et société 15,00 € 15.00 présent à Plume(s)
AA AA

Cessons de nous raconter des histoires sur "la crise" ! Et regardons de face le cœur du problème qui se pose à la société humaine en ce début du XXIe siècle : les contraintes écologiques interdisent que le niveau de vie occidental se généralise à l’échelle du monde. Il devra donc baisser pour que chacun ait sa juste part. Autrement dit, l’appauvrissement matériel de l’Occident est inéluctable. Comment allons-nous vivre cette mutation : en changeant nos sociétés pour nous adapter au mieux à ce nouveau monde, ou en nous opposant au sens de l’histoire, au prix d’un déchaînement de la violence ? Déjà en cours de traduction dans plusieurs langues, ce récit phosphorescent d’idées originales prend comme fil conducteur les tribulations de l’humanité depuis son apparition sur terre.

Captivant et à rebours du discours dominant, il nous invite à une dérangeante lucidité. Mais ce livre est également habité par un optimisme communicatif : oui, un nouveau monde est possible.

x 10,9 17,8 151 p. Pour sauver la planète, sortez du capitalisme T Kempf Hervé essai écologie, capitalisme 2011 01/09/11 9782757824757 Points Points Essais Politique et société 6,60 € 6.60 épuisé, réédité avec l'ean 9782757839904
AA AA

Dans les innombrables débats qui ont accompagné la publication de Comment les riches détruisent la planète, une question fut inlassablement posée à l’auteur du livre : que faut-il faire ? C’est pour répondre à cette interpellation - et à cette urgence - qu’Hervé Kempf a écrit ce nouvel ouvrage. Il le fait dans le même style à la fois radical et rigoureux. À ses yeux, il est urgent de changer de modèle.

Ce n’est pas l’économie de marché en tant que telle qu’il s’agit de dénoncer, mais la forme nouvelle prise aujourd’hui par le capitalisme. Une forme qui, mécaniquement, privilégie le gaspillage, le saccage de la planète, l’inégalité et la consommation ostentatoire. Cette dernière, qui est le fait des plus riches, fixe pour la grande masse des modèles de comportements désastreux. Nul ne peut espérer sauver la planète si une remise en cause drastique de ce système prédateur n’est pas engagée.

Face aux périls du moment, l’écologique et le social sont tragiquement liés.

x 12 20,5 159 p. Notre-Dame-des-Landes T Kempf Hervé doc 2014 27/02/14 9782021156546 Seuil Politique et société 10,00 € 10.00 présent à Plume(s)
AA AA

La commune de Notre-Dame-des-Landes vit, depuis plusieurs siècles, de l’agriculture et de l’élevage. Un projet d’aéroport sur les terres de la commune, lancé au début des années 70 et concrétisé il y a quelque temps avec la mise en œuvre du projet d’aéroport du Grand-Ouest, a provoqué un soulèvement en pays nantais contre l’Etat et les principaux élus locaux (UMP et PS). Autour des agriculteurs directement concernés s’est formé un « mouvement citoyen », comprenant certains élus locaux, la Confédération paysanne, des associations de défense de l’environnement, mais aussi une nouvelle génération d’activistes qui occupent la ZAD (zone d’aménagement à défendre). Tous contestent ce projet au nom de la protection des terres agricoles, de la lutte contre l’effet de serre et d’une vision nouvelle de la vie commune. Bref, impossible de voir dans le différend la traditionnelle opposition entre intérêt général et intérêts privés.

Pour en avoir le coeur net, Hervé Kempf s’est rendu à plusieurs reprises sur les lieux, et il s’est pris de passion pour ce qu’il y a vu : c’est qu’au-delà des formes que prend la résistance populaire au projet, le soulèvement de Notre-Dame-des-Landes esquisse les contours d’une nouvelle société politique.

Histoire et état des lieux, reportage, analyse politique : tels sont les trois moments de cette enquête, qui s’annonce comme une nouvelle façon de pratiquer le métier de journaliste – à l’abri des pressions politiques et des intérêts privés.

x 11 18 147 p. Comment les riches détruisent la planète T Kempf Hervé essai 2014 16/01/14 9782757839898 Points Points Essais Politique et société 7,50 € 7.50 présent à Plume(s)
AA AA
Pour la première fois dans notre histoire, le dynamisme de l’espèce humaine se heurte aux limites de la biosphère. Nous devons relever le défi, magnifique mais redoutable, d’orienter différemment l’énergie humaine. Or une classe dirigeante cupide fait obstacle à ce changement de cap. Elle n’est animée d’aucun idéal, ne délivre aucune parole mobilisatrice et prétend que la seule voie possible est celle qui accroît toujours plus la richesse.
Cette représentation du monde est aveugle. Elle sous-estime la gravité de l’empoisonnement de la biosphère et consent à dilapider les chances de survie des générations futures. Pour l’auteur de ces pages incisives, on ne résoudra pas la crise écologique sans s’attaquer à la crise sociale. Elles sont intimement liées. Ce sont aujourd’hui les riches qui menacent la planète.
x 14 20,5 108 p. Tout est prêt pour que tout empire
Douze leçons pour éviter la catastrophe
T
Kempf Hervé essai 2017 05/01/17 9782021349016 Seuil Politique et société 15,00 € 15.00 présent à Plume(s)
AA AA

Désastre écologique, néo-libéralisme, terrorisme : voici les trois menaces qui obscurcissent le présent. On pourrait les croire distinctes. Elles sont les manifestations enchevêtrées d’une évolution commune amorcée au début des années 1980. Pour comprendre le présent, il faut retracer l’histoire surprenante de ces décennies qui ont changé le monde. Et analyser le désordre actuel à rebours des discours dominants.

Le changement climatique et l’érosion de la biodiversité déterminent l’avenir. L’intégrisme prospère sur le vide de sens de l’époque. L’oligarchie poursuit sa montée en autoritarisme. Au coeur du danger, des inégalités insupportables nourrissent ressentiment et colère. Le monde peut-il échapper à la guerre civile mondiale ? Oui. Les forces et idées nouvelles que décrit ce livre peuvent nous remettre sur le chemin de paix.

x 11 18 182 p. L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie T Kempf Hervé essai politique 2013 03/01/13 9782757832301 Points Points Essais Politique et société 7,80 € 7.80 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Sommes-nous en dictature ? Non. En démocratie ? Pas davantage. Les puissances d’argent ont conquis une influence démesurée, les grands médias sont contrôlés par les capitalistes, les lobbies décident des lois en coulisses, les libertés sont jour après jour entamées. Nous glissons en fait vers un régime oligarchique : la domination d’une petite classe de puissants qui imposent leurs décisions à l’ensemble des citoyens.

Aujourd’hui, ce régime ne vise qu’à maintenir les privilèges des riches au mépris des urgences sociales et écologiques. Pour répondre aux défis du XXI siècle, il faut sortir de l’oligarchie et réinventer une démocratie vivante. Car la crise écologique rebat les cartes : l’Occident doit apprendre à partager le monde avec les autres habitants de la planète. Si nous échouons à aller vers la Cité mondiale, guidés par le souci de l’équilibre écologique, les oligarques nous entraîneront dans la violence de l’autoritarisme.

Au terme de ce récit documenté et très vivant, le lecteur ne verra plus la politique de la même façon.

x 12 20,5 215 p. L’écologie du XXIe siècle
entretiens avec celles et ceux qui vont changer le monde
T
Kempf Hervé entretien écologie février 2020 06/02/20 9782021443264 Seuil Reporterre Politique et société -écologie 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA

La grande affaire du XXIe siècle sera l’écologie : comment, face à une dégradation de la biosphère jamais observée dans l’histoire, allons-nous empêcher le désastre et refaire une société juste et pacifiée ? Ceux qui tiennent aujourd’hui les manettes de la société n’ont pas la réponse à cette question cruciale. Mais une nouvelle génération arrive aux commandes et donne le ton de ce que seront les décennies à venir.

L’équipe de Reporterre est allée interroger ses plus vaillants représentants : Claire Nouvian, Pablo Servigne, François Ruffin, Corinne Morel Darleux, Jon Palais, Jade Lindgaard, Alessandro Pignocchi, Angélique Huguin, Matthieu Amiech, Fatima Ouassak, Pierre Rigaux, Juliette Rousseau... Ces femmes et ces hommes ont tous moins de 45 ans. Nous leur avons demandé comment elles et ils étaient arrivés à l’écologie, quelle était leur vision du monde et comment, au quotidien, changer la vie. Ensemble, ils dessinent un nouveau monde, où la nature, la justice sociale, le bien commun, la sobriété, la technique retrouvent leur juste place.

Dans ces entretiens revigorants, elles et ils transmettent le goût de l’espoir et l’envie de lutter. Un livre programme, présenté par Hervé Kempf.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |