Gaspard d’Allens - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10h à 12h et de 14h30 à 19h30 ; fermé dimanche, lundi et mardi matin.
Accueil du site > Les auteurs > Gaspard d’Allens

Gaspard d’Allens

Jeune enquêteur de Reporterre, arpentant les territoires français. Il est l’auteur ou co-auteur de Les néo-paysans (2016), de Bure, la bataille du nucléaire (2017) et de Main basse sur nos forêts (2019), tous parus au Seuil dans la collection " Reporterre ".

« Au début, j’ai joué les jeunes premiers. Je me suis retrouvé dans un cabinet ministériel à manier les éléments de langage et les textes de loi. Mais je ne savais toujours pas faire de nœud de cravate. Alors à 24 ans, j’ai préféré enfourcher mon vélo pour aller à la rencontre de ceux qui transforment le monde et incarnent l’écologie, loin des grands discours. »


4 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 12 20,5 140 p. Les néo-paysans T Allens (d’) Gaspard et Leclair Lucile enquête paysans 2016 18/02/16 9782021297287 Seuil Reporterre Politique et société -agriculture 12,00 € 12.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Alors que le monde agricole se débat dans la crise et que des milliers d’agriculteurs abandonnent chaque année leur métier, des jeunes et moins jeunes gens venus de la ville, sans ancrage familial dans la paysannerie, choisissent de travailler la terre et s’installent ici et là, aux quatre coins de la France, en maraîchage, élevage, culture. Succès, échecs, difficultés, bonheurs : peu à peu, ils renouvellent l’activité et apparaissent comme le ferment d’une agriculture en mouvement, écologique et pleine d’espoir.

Gaspard d’Allens et Lucile Leclair ont passé un an à sillonner le pays pour découvrir les néo-paysans. Prenant le temps de séjourner dans ces nouvelles fermes, participant au travail des champs, revenant pour approfondir l’échange, ils rapportent de leur enquête une série de portraits vifs et denses. Les premiers, ils décrivent et analysent ce mouvement souterrain et puissant qui témoigne d’un changement majeur dans le regard que la société du XXIe siècle porte sur la terre et l’activité de production alimentaire.

x 12 20,5 160 p. Bure, la bataille du nucléaire T Allens (d’) Gaspard et Fuori Andrea doc nucléaire 2017 28/10/17 9782021377095 Seuil Reporterre Politique et société -nucléaire 12,00 € 12.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Un sarcophage gigantesque censé tenir des dizaines de milliers d’années ! C’est au nom de ce projet fou, qui serait le plus grand chantier d’Europe, que Bure, entre Meuse et Haute-Marne, se transforme en zone grillagée et quadrillée de gendarmes. Pour l’industrie nucléaire, ce territoire relégué serait l’exutoire ultime des déchets radioactifs qui s’accumulent et dont elle ne sait que faire.

Sur place, les habitants sont de plus en plus nombreux à s’insurger contre la transformation de leur région en « poubelle atomique ». Depuis deux ans, des dizaines de personnes s’installent sur place, occupent une forêt, bloquent les travaux. La nouvelle bataille du nucléaire est lancée, pour empêcher de croire que cette industrie peut continuer sans risque, réinventer des manières de vivre et lutter, imaginer d’autres possibles pour ce pays.

Dans cette enquête où l’engagement vécu se mêle au regard journalistique, Gaspard d’Allens et Andrea Fuori n’écrivent pas un livre de plus sur le nucléaire, mais l’histoire en train de se vivre d’une rébellion déterminée contre la violence du monde industriel. Ils révèlent aussi les méthodes manipulatrices des nucléaristes, et la façon dont l’Etat achète les consciences pour imposer le silence. Le combat vaut d’être mené : ce récit impétueux et pourtant réfléchi convainc qu’il est possible de faire reculer les puissants.Plutôt que la contamination radioactive, parier sur la contagion joyeuse d’une force de résistance.

x 12 21 176 p. Main basse sur nos forêts T Allens (d’) Gaspard enquête forêt 2019 11/04/19 9782021343908 Seuil Reporterre Politique et société 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA

Les forêts deviennent une industrie ! Parée du discours trompeur de l’énergie verte et des vertus de la biomasse, une entreprise massive et silencieuse de transformation de la sylve en matière se déploie en France. Nous pensons la forêt comme le refuge de la liberté, nous la parcourons pour respirer le parfum de la nature, nous nous y réfugions des trépidations urbaines. Mais les abatteuses, les voies forestières démesurées, les centrales à biomasse sont en train de l’avaler, de la quadriller, de la standardiser.

Cette dramatique industrialisation de la forêt, on ne l’avait pas encore racontée. Pendant des mois, des Landes au Morvan, de l’Auvergne aux Vosges, Gaspard d’Allens a couru les bois pour décrire et raconter le désastre en cours. Car la forêt subit maintenant la logique productiviste qui a ravagé l’agriculture, détruisant les emplois, dispersant les produits chimiques, gaspillant l’énergie, réduisant la biodiversité.

Mais il est encore possible d’inverser le cours de la destruction. Des bûcherons réinventent leur métier, des forestiers promeuvent un usage doux de la forêt, des Zad luttent contre les machines. L’espoir est là, l’alternative est vivante, les humains et les arbres peuvent se réconcilier.

x 19,5 25,5 151 p. Cent mille ans
Bure ou le scandale enfoui des déchets nucléaires
T
Allens (d’) Gaspard, Bonneau Pierre et Guillard Cécile doc nucléaire, déchets 15 octobre 2020 15/10/20 9782021459821 Seuil Politique et société -nucléaire 18,90 € 18.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

C’est l’un de ces petits villages qui n’a jamais eu droit à sa carte postale. Et pourtant... L’endroit fait parler de lui jusqu’au sommet de l’État, la zone est quadrillée, ses 80 habitants surveillés. A Bure, 85 000 mètres cubes de déchets radioactifs doivent être enfouis à 500 mètres sous terre et y passer les cent mille ans à venir. Pour l’État français, l’enjeu est colossal : il en va de la survie de l’industrie nucléaire.

De gré ou de force, ce projet titanesque doit aboutir. Face à ce rouleau compresseur, la Meuse n’était pas censée résister. Les millions d’euros déversés sur le territoire devaient faire taire la contestation. En vain. A mesure que celle-ci s’intensifiait, Bure est devenu le théâtre d’une sidérante répression. Entre clientélisme et autoritarisme, le plus grand projet industriel d’Europe avance au mépris de la démocratie.

C’est ce que révèle l’enquête implacable des journalistes Pierre Bonneau et Gaspard d’Allens mise en scène par Cécile Guillard.

Journaliste pour le site Reporterre, Gaspard d’Allens est l’auteur de plusieurs livres traitant d’écologie. Le dernier en date : Main basse sur nos forêts, a paru au Seuil en 2019.

Journaliste indépendant, Pierre Bonneau travaille sur les mouvements sociaux et la criminalisation des luttes. Il contribue notamment à Reporterre, Bastamag ou l’Humanité.

Après avoir étudié l’illustration et le cinéma d’animation, Cécile Guillard se consacre à la bande dessinée. Cent mille ans est son deuxième album après Une vie de moche, avec François Bégaudeau, paru chez Marabulle en 2019.

Formée et diplômée de l’Ecole Estienne et de l’Ecole de l’image des Gobelins, Cécile Guillard a publié en 2019 Vie de moche (scénario François Bégaudeau) chez Marabout.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |