Natacha Polony - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10h à 12h et de 14h30 à 19h30 ; fermé dimanche, lundi et mardi matin.
Accueil du site > Les auteurs > Natacha Polony

Natacha Polony

Auteur et journaliste, chroniqueuse au Figaro. Elle présente la revue de presse quotidienne sur Europe 1 ainsi que l’émission Médiapolis, avec Olivier Duhamel.

2 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 13,5 20 212 p. Bienvenue dans le pire des mondes
Le triomphe du soft totalitarisme
T
Polony Natacha et Comité Orwell Le essai totalitarisme 2016 18/11/16 9782259251594 Plon Politique et société 14,90 € 14.90 sur commande ?
AA AA
Jour après jour, le monde s’installe dans une société totalitaire de moins en moins démocratique et le champ de nos libertés individuelles se rétrécit sérieusement. Exemples à l’appui, le Comité Orwell a choisi de dénoncer les dérives de nos sociétés. Parce qu’il y a peu de chances qu’un candidat à la présidentielle de 2017 se saisisse de ces sujets, alors qu’ils sont les seuls qui vaillent, les seuls qui déterminent la capacité à agir – ou la totale impuissance – du futur Président.
x 12 18,5 96 p. Sommes-nous encore en démocratie ? T Polony Natacha essai démocratie 3 février 2021 03/02/21 9791032909799 Observatoire (Editions de l’) Politique et société 10,00 € 10.00 présent à Plume(s)
AA AA

"Sommes-nous encore en démocratie ? Aujourd’hui, le fait même de poser la question est jugé indécent : les citoyens n’ont aucune raison de se plaindre, eux qui vivent librement, ne sont pas en dictature. Elle paraît même suspecte, comme si s’interroger sur l’état de notre modèle démocratique signifiait en imposer un autre, autoritaire. Voilà à quoi est réduit le débat en France ; la juste mesure est la chose au monde la moins bien partagée.

Face à la crise sanitaire et économique, notre vieille démocratie a certes tenu. Mais on ne mesure pas assez la défiance des peuples, comme si à aucun moment il ne fallait envisager qu’elle pût s’expliquer par le fait que ce serait la démocratie qui aurait joué contre eux. Dès lors que la révolte populaire, dont les Gilets jaunes ont constitué une première manifestation, a éclaté, nous ne pouvons ignorer la crise de la représentation que traverse notre pays ; et devons lancer une révolution raisonnable, pour faire tomber les nouvelles Bastille." Natacha Polony


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |