Jean Haëntjens - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

Accueil du site > Les auteurs > Jean Haëntjens

Jean Haëntjens

Économiste et urbaniste. Il a assuré la direction opérationnelle de grands projets urbains. Aujourd’hui conseil en stratégies urbaines, il intervient auprès de villes, d’administrations, d’entreprises, de « laboratoires d’idées » et d’universités. Il a notamment publié "Les villes au secours de l’État" (FYP, 2014), "La ville frugale", (FYP, 2011), "Urbatopies" (L’Aube, 2010), et "Le pouvoir des villes" (L’Aube, 2008).

3 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 21,5 21,5 118 p. Eco-urbanisme
Défis planétaires, solutions urbaines
T
Haëntjens Jean et Lemoine Stéphanie écologie, urbanisme 2015 03/10/15 9782897192136 Écosociété Guides pratiques Politique et société -alternatives 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA

Urbanisation fulgurante, polarisation des richesses, fractures sociales, hausse de la consommation énergétique et des GES, diversification des modes de vie... Depuis quelques années, l’organisation des villes s’est imposée comme une clé pour relever les principaux défis économiques, sociaux et écologiques de notre temps. Longtemps considérées comme des sources de problèmes, les villes sont aujourd’hui de retour sur le devant de la scène politique et sont devenues les lieux où s’inventent toutes les solutions : des nouveaux modèles économiques aux nouveaux systèmes énergétiques, en passant par des nouveaux modes de mobilité, des nouvelles formes culturelles et des nouvelles approches de la démocratie.

L’éco-urbanisme est cette approche qui vise à donner à toutes ces initiatives la cohérence qui leur manquait. Pour illustrer leur propos, Jean Haëntjens et Stéphanie Lemoine explorent plusieurs des exemples concrets qui, aux quatre coins de la planète, préfigurent les villes de demain. S’il est vrai que la Terre est entrée dans un nouvel âge de son histoire nommé « anthropocène », celui-ci pourrait aussi bien être qualifié d’« urbanocène », tant le rôle des villes y sera déterminant.

En fait, l’organisation des villes doit désormais être regardée comme une ressource majeure pour l’humanité.

x 14 21 160 p. Comment les géants du numérique veulent gouverner nos villes
la cité face aux algoritmes
T
Haëntjens Jean essai numérique 2018 03/05/18 9782374251165 Rue de l’échiquier Diagonales Politique et société 15,00 € 15.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

La fabrique et la gestion des villes sont aujourd’hui confrontées, comme de nombreuses autres activités, au remplacement de décisions humaines par des décisions algorithmiques. Le problème, concernant la cité, est que la substitution n’est pas seulement technique et professionnelle : elle est aussi politique. Elle n’affecte pas que les métiers et les emplois. Elle interpelle la capacité des responsables locaux et des citoyens à penser et à porter des projets de société.

Une confrontation majeure est donc engagée entre la « cité politique », matrice historique des démocraties occidentales, et la « ville-service numérisée » proposée par les géants de l’économie numérique que sont Google, Apple, Facebook, Amazon, et les milliers de start-up qui gravitent autour d’elles. Ces entreprises ont un objectif commun : révolutionner la ville actuelle et la faire entrer dans le futur, que ce soit sur le plan de la mobilité (la voiture autonome de Google), de l’immobilier (Airbnb) ou de la logistique (la livraison par drones d’Amazon).

Les GAFA et les bigs data sont un sujet d’actualité qui divise l’opinion.
D’un côté, leur omniprésence dans nos vies et leur surveillance généralisée de la société sont régulièrement dénoncées ; de l’autre, leur technologie est encensée pour le salut qu’elle représente. S’éloignant de cette opposition manichéenne, Jean Haëntjens fait le choix d’une approche inédite en interrogeant les conséquences du poids croissant de ces entreprises sur la démocratie locale. Il tente ainsi de tracer un chemin...
De tracer un chemin entre la smart city et la Cité politique traditionnelle, laquelle peut encore trouver sa place dans ce nouveau paysage et réaffirmer son sens.

x 14 21 160 p. Comment l’écologie réinvente la politique
Pour une économie des satisfactions
T
Haëntjens Jean essai 28 mai 2020 28/05/20 9782374252186 Rue de l’échiquier Politique et société -alternatives 15,00 € 15.00 présent à Plume(s)
AA AA

L’urgence écologique interpelle à la fois la société de consommation et la démocratie libérale. Les responsables politiques, y compris les libéraux, expliquent désormais qu’ils doivent « reprendre la main sur l’économie » et « changer de logiciel ». Or ils ne pourront y parvenir que s’ils disposent de leur propre cadre de pensée, affranchi des notions de PIB, de croissance et de pouvoir d’achat. C’est ce cadre conceptuel que Jean Haëntjens nous propose avec « l’économie des satisfactions ». Comment fonctionne cette économie ? Quelles sont ses lois ? Comment pourrait-elle renouveler la réflexion politique et économique ? Pour répondre à ces questions, l’auteur s’appuie à la fois sur les exemples de collectivités locales fortement engagées dans leur transition écologique et sur l’analyse des « systèmes de satisfaction » qui ont précédé et préparé l’actuelle société de consommation. Après avoir posé ce cadre, il l’utilise comme clé de lecture pour décrypter trois défis contemporains : l’inertie collective face aux enjeux écologiques, l’implosion de la démocratie et la montée en puissance d’un cybercapitalisme qui aspire à gouverner le monde. Il avance ensuite des réponses concrètes, cohérentes et inédites à ces trois défis.

Au-delà de son apport théorique, cet essai propose aussi une méthode politique. Il s’adresse à toutes celles et tous ceux qui veulent faire advenir une société compatible avec les limites de la planète. Et, plus largement, à toutes les personnes préoccupées par les défis écologiques et sociopolitiques contemporains.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |