Emmanuel Delannoy - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10h à 12h et de 14h30 à 19h30 18h ; fermé dimanche, lundi et mardi matin.
Accueil du site > Les auteurs > Emmanuel Delannoy

Emmanuel Delannoy

Entrepreneur, conférencier, auteur, il a contribué à la construction de l’Agence française de la biodiversité. Il a également été chargé par le gouvernement d’une mission sur les emplois de la biodiversité.

Entre idées et terrain, depuis l’institut Inspire qu’il a fondé, il contribue à animer et mettre en œuvre la réinvention écologique de l’économie, en accompagnant entreprises et territoires dans leurs réflexions stratégiques et leurs transitions.


3 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 13 20 144 p. L’économie expliquée aux humains T Delannoy Emmanuel essai économie 2011 01/11/11 9782918490159 Wildproject Sur le vif Politique et société -économie 16,00 € 16.00 épuisé
AA AA

“Homo sapiens, cher grand primate bipède doté de raison, c’est à vous que j’écris aujourd’hui. Je voudrais, avant d’aller plus loin et au risque de vous perturber, vous faire d’emblée cet aveu : je m’appelle Cerambyx cerdo, et je ne suis pas un être humain.” Cerambyx cerdo (dit aussi “Grand capricorne”), est un coléoptère protégé qui vit dans les vieux chênes. Cela faisait longtemps qu’il voulait nous parler, et il a beaucoup à nous dire.

Sur l’économie, l’intelligence collective, le biomimétisme, la fin du pétrole, les “services” rendus par la nature, l’écologie industrielle… – ce grand insecte venu de la nuit des temps renverse nos perspectives et nous initie à l’avenir. Ce livre est une introduction, à la fois pédagogique et amusante, aux principaux courants de pensée qui, depuis quelques décennies, réinventent l’économie à l’ère de l’écologie.

x 13 20 192 p. La perma-économie T Delannoy Emmanuel essai économie 2016 11/10/16 9782918490616 Wildproject Politique et société -économie 12,00 € 12.00 actuellement indisponible
AA AA

Encore masquée par le fracas du vieux monde, une révolution économique est en cours. Fondée sur une nouvelle relation au vivant, inspirée de la permaculture, la permaéconomie entretient la richesse de la biosphère, ce socle fondamental de toute prospérité.

Or dans son fonctionnement actuel, notre économie ne semble plus capable de créer la prospérité partagée qu’on est en droit d’attendre d’elle. La confiance n’y est plus. À qui la faute ? S’il y a bien sûr les excès d’un capitalisme "hors sol", financiarisé à outrance, il y a aussi la majorité silencieuse qui laisse faire, dépassée par un système dont les rouages lui échappent.

Chercher à comprendre, c’est déjà désobéir. Entreprendre autrement, produire autrement, consommer autrement, c’est déjà résister. De nouveaux modèles révolutionnaires sont déjà à l’oeuvre : économie circulaire, économie de la fonctionnalité, biomimétisme…

La permaéconomie est le nouveau paradigme qui permet de les mettre en cohérence. Emmanuel Delannoy en présente ici les principes et ses premières réalisations, pour les citoyens, les entrepreneurs, et les décideurs.

x 15 20 160 p. Biomiméthique
Répondre à la crise du vivant par le biomimétisme
T
Delannoy Emmanuel essai alternatives 18 mars 2021 18/03/21 9782374252667 Rue de l’échiquier Politique et société -alternatives 15,00 € 15.00 présent à Plume(s)
AA AA
Et si les réponses à la crise du vivant venaient du vivant lui-même ?

En quoi le biomimétisme pourrait-il nous aider à faire face à la crise du vivant que nous traversons actuellement – dont le Covid n’est qu’un symptôme parmi tant d’autres ? La vision biomimétique cherche à rendre compatibles les flux induits par les activités économiques avec ceux du vivant, en s’assurant de la compatibilité de l’ensemble des matériaux et processus mobilisés par l’économie avec les capacités biologiques de la biosphère.

Mais même si nous parvenions à faire tout cela dans des délais rapides, cela ne suffirait plus. Pour les acteurs économiques que nous sommes, il ne s’agit plus seulement de faire « moins mal ». Face à l’emballement du changement climatique et à l’effondrement de la biodiversité, il s’agit désormais de réparer les dégâts du passé. Ce n’est pas une exigence morale, c’est une nécessité pratique, vitale et stratégique. L’économie se doit d’être régénératrice ou réparatrice, c’est-à-dire à externalités positives.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |