Pierre Jouventin - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

Accueil du site > Les auteurs > Pierre Jouventin

Pierre Jouventin

(1943 - ) Écologue et éthologue. Il a été directeur de recherche au CNRS. Spécialiste international des oiseaux et des mammifères, il a découvert cinq espèces d’oiseaux et effectué vingt-deux missions de longue durée dans les Terres australes et antarctiques françaises. Il a aussi séjourné dans la forêt équatoriale pour étudier le comportement des singes. En 1990, son équipe a été la première au monde à suivre des oiseaux équipés de balises Argos.
Il est l’auteur de nombreux articles scientifiques, de documentaires animaliers et d’ouvrages.

5 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 15 21 237 p. La Raison des plus forts
La conscience déniée aux animaux
T
Jouventin Pierre B essai spécisme 2010 06/05/10 9782915517521 Imho Radicaux libres Politique et société 15,20 € 15.20 manquant sans date, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Les avancées de la science contredisent radicalement la conception cartésienne de " l’animal-machine " ou le statut actuel de res nullius ou de " bien meuble ". Mais tandis que les preuves d’une continuité cognitive entre l’humain et l’animal s’accumulent, le sens commun continue de tenir les animaux pour des êtres sans conscience. Il est vrai que ce négationnisme sert de nombreux intérêts économiques (viande, fourrure...), technoscientifiques (expérimentation) ou même récréatifs (chasse, corrida...).

Sommes-nous prêts à élargir notre considération aux animaux ? Tel était le sujet du colloque organisé le 14 novembre 2009 à l’université Paris V René Descartes par les associations Droits des Animaux et Tribune animale (Science-Po Paris) auquel cet ouvrage fait suite. Il regroupe le point de vue d’universitaires (philosophes, éthologues, historiens, juristes, économistes) et d’antispécistes, français et étrangers.

x 16 23 256 p. La face cachée de Darwin
l’animalité de l’homme
T
Jouventin Pierre B essai 2014 03/05/14 9782847300345 Libre & solidaire Alpha Politique et société 22,50 € 22.50 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Depuis quelque temps, Darwin fait l’actualité. les ouvrages se succèdent. Jean-Claude Ameisen en fait une série radiophonique avec « Sur les épaules de Darwin », qui obtient une large écoute sur France Inter et fait l’objet de deux livres. Pascal Picq, dans son ouvrage « De Darwin à Lévi-Strauss », nous donne une analyse subtile. L’œuvre de l’auteur de « L’Origine des espèces » est explorée, voire exploitée. Pourtant, peu de biographes ou d’exégètes se sont intéressés à l’aspect sans doute le plus révolutionnaire de la pensée de Darwin qui réconcilie les sciences naturelles et les sciences sociales. Cette explication matérialiste du monde vivant et de notre origine animale, sûrement trop dérangeante, a été ignorée. C’est en fin connaisseur de cette œuvre monumentale que Pierre Jouventin, la replaçant dans son contexte historique et exploitant l’ensemble de ses écrits, nous fait découvrir un Darwin méconnu. Ses découvertes éthologiques font de lui un penseur éthique majeur qui fonde une réflexion écologique indispensable à la société moderne.

« La Face cachée de Darwin » est un livre fondamental qui apporte un nouvel élan à notre pensée sur l’homme en le resituant dans la nature. À l’heure où les problèmes écologiques nous interpellent par des catastrophes de plus en plus fréquentes, cet ouvrage est incontournable pour comprendre comment s’engage l’avenir de l’homme dans un monde qu’il a grandement contribué à déstabiliser.

x 15,5 22,5 232 p. L’homme, cet animal raté
histoire naturelle de notre espèce
T
Jouventin Pierre B essai 2016 12/09/16 9782372630238 Libre & solidaire Alpha Politique et société 21,00 € 21.00 actuellement indisponible
AA AA
Si l’homme n’était pas le sommet de l’évolution, contrairement à ce qu’il se raconte depuis 2 000 ans ? Il n’a pas su prévoir que l’accroissement de la population se ferait plus vite que celui des ressources alimentaires et n’a pas compris qu’il ne pouvait y avoir un développement infini dans un monde fini. Et si ce dont il est si fier et qui fait, paraît-il, sa supériorité sur l’animal - la raison, la culture, le langage et la morale - n’était pas une supériorité, mais une entrave... Si tous ces dons avaient été mal maîtrisés, détournés ? Pourquoi, avec son intelligence, n’a-t-il pas su éviter la surpopulation et l’épuisement des ressources naturelles alors que les animaux se régulent depuis toujours ? Pourquoi, malgré sa technologie et son industrie, se trouve-t-il de plus en plus cerné par les pollutions ? Son orgueil lui a-t-il fait ignorer que les lois de la nature s’appliquent aussi à l’espèce humaine ? Pourquoi Homo sapiens, autrement dit celui qui sait, celui qui a découvert l’agriculture, l’élevage et la civilisation, s’est-il fait piéger par le changement climatique et les conflits politico-religieux qui aboutissent aujourd’hui à des guerres et aux déplacements des populations ? Cette enquête sur notre espèce n’est pas idéologique, mais naturaliste. Elle s’appuie sur les découvertes récentes de la science, particulièrement en écologie, éthologie, évolution génétique et préhistoire. L’homme est-il devenu un inadapté de la nature, un animal raté ?
x 15,5 22,5 163 p. Pour une écologie du vivant
regards croisés sur l’effondrement en cours
T
Latouche Serge B, Jouventin Pierre B entretien décroissance, résilience, effondrement 2019 20/06/19 9782372630849 Libre & solidaire Politique et société -écologie 17,00 € 17 présent à Plume(s)
AA AA
Cet ouvrage réunit deux points de vue à la fois différents et proches. Pierre Jouventin, éthologue, a passé une grande partie de sa vie sur le terrain à étudier le comportement des animaux et à le rapprocher du comportement des humains. Serge Latouche a enseigné l’économie et découvert rapidement des penseurs tels qu’Ivan Illich ou Nicholas Georgescu- Roegen qui l’on conduit à une critique de notre modèle de société et à préconiser la « décroissance ». Ces deux approches conduisent à une convergence nécessaire entre les sciences de la vie et les sciences de l’homme. C’est un véritable tour d’horizon de ces deux disciplines majeures, qui dans leur confrontation ouvrent des perspectives pour envisager notre devenir dans un monde qui a perdu ses valeurs et le sens du « vivre » en société. Loin des pensées toutes faites, ces deux approches nous confortent dans la nécessité d’abandonner nos revendications infinies - « J’ai le droit de... » - pour nous réconcilier avec ce qui nous fait homme parmi les hommes. Un livre essentiel pour mieux comprendre notre avenir.
x 15 22 256 p. Le loup, ce mal-aimé qui nous ressemble T Jouventin Pierre B doc loup mai 2021 12/05/21 9782379313455 humenSciences Mondes animaux Divers -sciences 18,00 € 18.00 présent à Plume(s)
AA AA

Le loup est l’animal sur lequel les hommes ont le plus fantasmé. Pourtant ce n’est pas le prédateur le plus spectaculaire. Alors comment expliquer une telle fascination ? A la lumière des dernières données scientifiques, Pierre Jouventin éclaire des aspects méconnus sur le fonctionnement familial de la meute et démonte nombre d’idées reçues. Loin du mythe du "grand méchant loup" , on découvre ainsi qu’il est un animal altruiste, y compris vis-à-vis de l’Homme.

L’auteur nous parle aussi du chien, ce loup domestiqué : quels traits de caractère a-t-il gardé de son ancêtre ? Quel est le plus intelligent des deux ? N’est-ce pas finalement sa part de loup qui nous plaît tant dans le chien ? Est également dévoilé le rôle joué par le loup dans l’évolution de notre espèce : c’est lui, domestiqué, qui a permis à Sapiens de tripler le gibier rapporté et donc d’élever plus d’enfants que son concurrent néandertalien.

Face à cette entente, il existe des tensions entre l’Homme et le loup : prédateurs tous deux de gros gibiers, nous occupons la même niche écologique... Mais la stratégie de survie du loup est plus écologique quand la nôtre semble ne plus avoir d’avenir : lorsque le gibier se raréfie, il stoppe ses naissances ou migre pour survivre. Ce livre peut être lu à la manière d’une fable, comme l’entendait Jean de la Fontaine : "Je me sers d’animaux qui instruisent les hommes".


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |