Edna Degon - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10h à 12h et de 14h30 à 19h30 ; fermé dimanche, lundi et mardi matin.
Accueil du site > Les auteurs > Edna Degon

Edna Degon


2 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 14 20,5 180 p. Et il y eut un matin T Cohen Sylvie, Degon Edna et Kashua Sayed roman Palestine 2006 01/03/06 9782879294766 L’Olivier »» Littérature 21,30 € 21.30 présent à Plume(s)
AA AA

Depuis quelque temps ce journaliste arabe, sans doute l’unique reporter à travailler pour la presse israélienne, ne se sent plus en sécurité.

Relégué au rang de pigiste occasionnel par sa rédaction, découragé par les marques d’ostracisme qui envahissent son quotidien, il décide de retourner vivre avec sa famille dans son village natal, tout près de Jérusalem. Sans grande illusion. Lorsque l’armée israélienne encercle le village, tous pensent que cette mesure est provisoire. Pourtant la situation perdure, le chaos s’installe : l’eau et l’électricité sont coupées, la pénurie alimentaire menace, les ordures s’entassent et les esprits s’échauffent.

Et, plus inquiétant encore, aucune information ne filtre sur les événements. Dans cette fiction née de sa propre histoire, Sayed Kashua explore l’impossible identité des Arabes israéliens. La singularité de sa vision des sociétés juives et arabes donne à ce roman, écrit en hébreu, une force saisissante.

également disponible en format poche : Et il y eut un matin

x 11 18 280 p. Et il y eut un matin T Cohen Sylvie, Degon Edna et Kashua Sayed roman Palestine 2008 21/02/08 9782757807262 Points Littérature -poches 7,30 € 7.30 sur commande ?
AA AA

Depuis quelque temps ce journaliste arabe, sans doute l’unique reporter à travailler pour la presse israélienne, ne se sent plus en sécurité.

Relégué au rang de pigiste occasionnel par sa rédaction, découragé par les marques d’ostracisme qui envahissent son quotidien, il décide de retourner vivre avec sa famille dans son village natal, tout près de Jérusalem. Sans grande illusion. Lorsque l’armée israélienne encercle le village, tous pensent que cette mesure est provisoire. Pourtant la situation perdure, le chaos s’installe : l’eau et l’électricité sont coupées, la pénurie alimentaire menace, les ordures s’entassent et les esprits s’échauffent.

Et, plus inquiétant encore, aucune information ne filtre sur les événements. Dans cette fiction née de sa propre histoire, Sayed Kashua explore l’impossible identité des Arabes israéliens. La singularité de sa vision des sociétés juives et arabes donne à ce roman, écrit en hébreu, une force saisissante.

également disponible en grand format : Et il y eut un matin


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |