Lyonel Trouillot - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
Accueil du site > Les auteurs > Lyonel Trouillot

Lyonel Trouillot

Romancier et poète, intellectuel engagé, acteur passionné de la scène francophone mondiale, Lyonel Trouillot est né en 1956 dans la capitale haïtienne, Port-au-Prince, où il vit toujours aujourd’hui.

Son œuvre est publiée chez Actes Sud : Rue des Pas-Perdus (1998 ; Babel n° 517), Thérèse en mille morceaux (2000), Les Enfants des héros (2002), Bicentenaire (2004), L’Amour avant que j’oublie (2007) et Yanvalou pour Charlie (2009).


2 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 11 17,5 176 p. La Belle Amour humaine T Trouillot Lyonel roman 2013 21/08/13 9782330018719 Actes Sud Babel Littérature -poches 6,70 € 6.70 sur commande ?
AA AA
Dans un petit village côtier d’une île des Caraïbes, une jeune Occidentale est venue, sur les traces de son père, éclaircir l’énigme aux allures de règlement de comptes qui fonde son roman familial. Au fil de récits qu’elle recueille et qui, chacun à leur manière, posent une question essentielle - "Quel usage faut-il faire de sa présence au monde ?" -, se déploie, de la confrontation au partage, une cartographie de la fraternité nécessaire des vivants face aux appétits féroces de ceux qui tiennent pour acquis que le monde leur appartient.
x 20 26 96 p. Tu aurais pu vivre encore un peu... T Pignon-Ernest Ernest et Trouillot Lyonel biographie novembre 2020 10/11/20 9782362293351 Bruno Doucey Passage Des Arts Littérature 25,00 € 25.00 présent à Plume(s)
AA AA

Tu avais cependant gardé la certitude que "ce monde de malheur que les hommes se forgent", ils avaient la capacité de le défaire. "L’avenir l’avenir ne sera pas maudit." Nous sommes nombreux, dans les pays de langue française, à te devoir la lucidité de dénoncer ce qui n’était que crime au nom de l’avenir, sans trahir l’idée d’un monde avec moins de souffrances et d’injustice. Trahir ceux qui nous ont trahis.

Sans trahir le rêve d’avenir. Comme tu le chantais : "Au nom de l’idéal qui nous faisait combattre / Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd’hui."


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |