Achille Mbembe - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10h à 12h et de 14h30 à 19h30 ; fermé dimanche, lundi et mardi matin.
Accueil du site > Les auteurs > Achille Mbembe

Achille Mbembe

(Cameroun 1957 — ) Théoricien du post-colonialisme.

Il obtient son doctorat en histoire à l’université de la Sorbonne à Paris, en France, en 1989. Par ailleurs il est titulaire d’un DEA en science politique de l’Institut d’études politiques de Paris. Reconnu comme l’un des plus grands théoriciens actuels du post-colonialisme, Il est intervenu dans de nombreuses universités et institutions américaines dont l’université Columbia de New York, la Brookings Institution de Washington, l’université de Pennsylvanie, l’université de Californie, Berkeley, l’université Yale mais aussi au Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (Codesria) à Dakar au Sénégal. Il est actuellement membre de l’équipe du Wits Institute for Social & Economic Research (WISER) de l’Université du Witwatersrand de Johannesburg en Afrique du Sud.

Ses principaux centres d’intérêts sont l’histoire de l’Afrique, la politique africaine et les sciences sociales.


3 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 13,5 22 267 p. Critique de la raison nègre T Mbembe Achille 2013 03/10/13 9782707177476 la Découverte Cahiers libres Politique et société 21,00 € 21.00 épuisé
AA AA
De tous les humains, le Nègre est le seul dont la chair fut faite marchandise. Au demeurant, le Nègre et la race n’ont jamais fait qu’un dans l’imaginaire des sociétés européennes. Depuis le XVIIIe siècle, ils ont constitué, ensemble, le sous-sol inavoué et souvent nié à partir duquel le projet moderne de connaissance - mais aussi de gouvernement - s’est déployé. La relégation de l’Europe au rang d’une simple province du monde signera-t-elle l’extinction du racisme, avec la dissolution de l’un de ses signifiants majeurs, le Nègre ? Ou au contraire, une fois cette figure historique dissoute, deviendrons-nous tous les Nègres du nouveau racisme que fabriquent à l’échelle planétaire les politiques néolibérales et sécuritaires, les nouvelles guerres d’occupation et de prédation, et les pratiques de zonage ? Dans cet essai à la fois érudit et iconoclaste, Achille Mbembe engage une réflexion critique indispensable pour répondre à la principale question sur le monde de notre temps : comment penser la différence et la vie, le semblable et le dissemblable ?
x 13,5 22 181 p. Politiques de l’inimitié T Mbembe Achille essai 2016 31/03/16 9782707188182 la Découverte Politique et société 16,00 € 16.00 sur commande ?
AA AA

Médecin en France métropolitaine, en Algérie puis en Tunisie, Frantz Fanon consacra une grande partie de sa courte vie à soigner des patients rendues littéralement malades par l’ordre et la violence coloniales. Il fut le témoin direct de souffrances, de la folie, de la détresse humaine et, surtout, de la mort de nombreux innocents. De la guerre coloniale en général, Fanon disait qu’elle était génératrice de toutes sortes de pathologies et constituait un terrain favorable à l’éclosion de troubles mentaux.

Ces pathologies de temps de guerre proprement dites venaient s’ajouter aux blessures que la colonisation avait toujours infligées aux colonisés, depuis la conquête. Le colonisé qui subissait la guerre coloniale, ou qui s’y était impliqué comme combattant, était donc un être portant sur lui, en lui et par-devers lui les cicatrices et toutes les traces d’entailles originaires. L’objet de ce livre n’est pas de retracer l’ensemble de la trajectoire médicale de Fanon.

Son réquisitoire contre l’institution médicale et la discipline psychiatrique en situation coloniale est connu. Il s’agit de revisiter, avec un regard contemporain, sa réflexion sur les rapports entre la clinique du sujet et la politique du patient. Né en Martinique, passé par la France, Fanon avait lié son sort à celui de l’Algérie. C’est par le biais de l’Algérie finalement, comme à revers, qu’il boucle la boucle de son périple.

"Participer au mouvement ordonné d’un continent, c’était cela, en définitive, le travail que j’avais choisi", affirmait-il au soir de sa vie. L’Afrique qu’il découvre au moment de la décolonisation est un lacis de contradictions. Mais c’est aussi une Afrique qui, lentement, sort du gite nocturne que fut la colonisation. Arracher le masque, rompre les amarres, ouvrir de nouveaux fronts, mettre l’Afrique en branle et accoucher d’un monde, telle était finalement l’idée fanonienne de l’Afrique.

Mêlant l’essai, l’écriture littéraire et les entretiens, ce livre quasi expérimental d’Achille Mbembe, est d’une absolue fidélité à l’héritage.

x 11,5 17,5 60 p. Black Panther ou le retournement du signe africain - Revoir Black Panther en hommage à Chadwick Boseman T Mbembe Achille et Hamidi-Kim Bérénice 1er décembre 2020 01/12/20 9782956720133 AOC Imprimés d’AOC Politique et société 8,00 € 8.00 présent à Plume(s)
AA AA

"Reprendre ce matériau souillé et avili qu’aura représenté l’Afrique - et les Africains - et le transformer en matériau astral, voilà où réside la puissance de "Black Panther" et telle est la raison pour laquelle il suscite tant d’effervescence". Achille Mbembe Black Panther est un blockbuster inédit. Comment interpréter cette apparition de l’Afrique dans la conscience techno-cinématographique de notre temps ? Qu’est-ce qui explique que des foules, aux Etats-Unis, au Brésil et ailleurs soient prises dans un tel engouement pour ce qui, après tout, n’est qu’un film ? Dans un contexte de reviviscence de BlackLivesMatter, les hommages qui ont suivi la mort de l’acteur principal, Chadwick Boseman, ont pris une résonnance particulière.

Bref, de quel projet politique Black Panther est-il le nom ? Deux textes réunis en un volume tête-bêche pour explorer cette question.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |