Georges Bernanos - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

Accueil du site > Les auteurs > Georges Bernanos

Georges Bernanos

(1888-1948) Homme de foi et de passion, chrétien de combat et solidaire des pauvres, anticonformiste et polémiste, il débute dans le journalisme en collaborant à L’Action Française. Il rompt toutefois avec Maurras dès 1932, allant jusqu’à critiquer âprement nombre de principes qu’il avait jusque-là défendu et se rapprochant entre autres de Mauriac et Malraux. À son retour des tranchées en 1918, il devient inspecteur d’assurances. Son premier roman, Sous le soleil de Satan, publié le 18 mars 1926 (il a alors 38 ans), remporte un succès considérable qui le convainc de se consacrer exclusivement à l’écriture. En 1929, il obtient le prix Femina pour La Joie, et reçoit plus tard le Prix du roman de l’Académie française pour Le Journal d’un curé de campagne. S’attaquant au conformisme bourgeois au nom de ses convictions catholiques, s’affirmant « ni de gauche ni de droite » et ne se rangeant dans aucun parti, le romancier du « réalisme surnaturel » et des conflits intérieurs est surtout l’ennemi de toutes les veuleries qui diminuent l’homme et de toutes les tyrannies qui l’écrasent.

Bernanos s’installe aux Baléares en 1934, où il écrit son second chef-d’œuvre, Journal d’un curé de campagne. Lorsque éclate la guerre civile espagnole, écrivain témoin de son temps, il ne tarde pas à prendre le parti des victimes dans le violent pamphlet antifranquiste Les Grands Cimetières sous la lune (1938), pourfendant avec véhémence la compromission du clergé. Face à la montée des fascismes, il quitte ensuite l’Europe pour s’installer au Paraguay (un rêve d’enfance), puis au Brésil, où il entreprend l’élevage de buffles. Il y passera la guerre en défendant sans cesse la cause de son pays déchiré et devenant l’un des plus grands animateurs spirituels de la Résistance française. De retour en France en 1945, il écrit Dialogues des Carmélites. Il meurt trois ans plus tard. Son œuvre romanesque est constamment rééditée.


4 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 14 21,5 247 p. La France contre les robots T Bernanos Georges essai machines 2009 26/11/09 9782859208059 Castor Astral Politique et société 19,25 € 19.25 remplacé >>(2015)
x 14 21,5 256 p. La France contre les robots T Bernanos Georges essai machines 2015 12/03/15 9791027800254 Castor Astral Les Inattendus Politique et société 18,00 € 18.00 actuellement indisponible
x 11,5 17,5 270 p. La France contre les robots T Bernanos Georges essai 2017 18/05/17 9791027801145 Castor Astral Galaxie Politique et société 11,90 € 11.90 présent à Plume(s)
x 11 18 496 p. Français, si vous saviez... T Bernanos Georges essai 2017 12/01/17 9782072709524 Gallimard »» Folio Essais Politique et société 11,50 € 11.50 sur commande ?

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |